Exo

Février 2017

GroupGroup

Contexte
Concours Habitat demain : jeux de (dé)construction

Enjeux
Favoriser le faire dans l’habitat, offrir plus de possible pour s’approprier les espaces 

Résultat
Principe d’assemblage autoportant

Méthodes / Outils
Modélisation, prototypage, fabrication 

Pratique
Modélisation, prototypage, fabrication 

Membres de l'équipe
Cléo, Laura, Chloé, Maud    

Habiter, un espace ou le monde, est propre à chaque individu.

Construire et habiter ne s'envisageraient plus dans des formes définitives mais par une approche résiliente. Au travers d’un jeu, d’un système simple, Exo vient en réponse au besoin d’habiter davantage ; une structure adaptable à tous et partout !

Exo, comme un exosquelette, vient structurer les espaces, compenser et dépasser les limites des architectures existantes. Celles que l’on conserve mais qu’on peine à transformer, celles que l’on détruit quand on pourrait les ré-adapter. À l’opposé d’un objet fini et déterminé, Exo est un système ouvert qui n’attend que d’être vécu. Sans laisser de traces, il grandit, il s’amenuise, il s’étoffe, il s’amincit. Sa structure se (re)compose pour multiplier les fonctions, avec ou sans objets compagnons.  Exo n’est pas, il devient ! Au gré des mutations des usages, il favorise l’habitabilité.

Dessiner les habitats, construire des volumes, des cloisons, du mobilier.

Exo fonctionne grâce à un principe simple de sections empilables pour grandir en hauteur, et combinables pour gagner en volume. Il est pensé pour pouvoir accueillir d’autres objets, standards ou non, afin de multiplier les fonctions.   Le principe de fixation sur le système Exo lui-même n’altère pas le matériau : la structure est ainsi durable et peut se re-combiner dans le temps. L’assemblage des sections se fait par des nœuds, entrelacés et maintenus grâce aux encoches sur la section. Ce système s’inspire des fixations des échafaudages en bambou, structures à la fois solides et légères.

Prendre part à son environnement. 

Reproductible par tous facilement, Exo est un principe qui s’exporte, interprétable à l’infini. Il se fabrique à partir des matériaux et éléments qui nous entourent pour ainsi prendre part à notre environnement.  Aux usagers nous laissons un mode d’emploi aussi simple que les gestes : assembler, tourner et nouer. La forme finale de la structure dépend de l’usage de chacun. Les plans d’usinage seront open-source. Par l’acte de faire, Exo encourage un nouveau système de comportement.   Fournir un outil, induire des gestes qui permettent de participer à la création de son habitat et ainsi d’encourager une prise de conscience. Prendre conscience de son impact sur l’environnement, des modes de production des objets et des espaces. Appréhender le tout par une vision à long terme qui invite à prendre soin.